Endurance mentale pour un entraînement et une vie pleine de succès !

vendredi, 30. août 2019

Endurance mentale pour un entraînement et une vie pleine de succès !

Que pouvons-nous faire lorsque les choses se compliquent ? Voici quelques conseils d'experts!

Au début d'un nouveau type d'entraînement, d'un nouvel emploi ou d'un nouveau sport, tout est passionnant et inconnu. Il est facile d'être motivé, ambitieux et plein d'énergie. Mais que se passe-t-il lorsque la routine, les habitudes et la fatigue prennent le dessus ? Tout devient extrêmement complexe et ce qui a d'abord suscité l'excitation est maintenant perçu comme quelque chose de pesant et de menaçant. Comment sortir de cette impasse ? Il faut certes du courage et de la détermination, il faut serrer les dents, rester concentré sur ses objectifs ... mais ce n'est pas tout ! En bref, le chemin pour devenir champion est long et difficile, mais avec ces conseils, cela peut devenir un jeu d'enfant !

Premièrement, qu'est-ce que la résistance mentale ?

En gros, c'est un mélange de persévérance, de passion et de détermination à vouloir atteindre vos objectifs. L'idée de résistance mentale est souvent associée à une attitude inflexible et sévère envers soi-même; en fait, beaucoup de gens, pour atteindre la perfection, ne reculent devant rien, pas même devant leurs limites physiques réelles. Ils n'écoutent pas les signaux précieux du corps et de l'esprit, mettant ainsi leur propre sécurité en danger. L'endurance mentale n'a rien à voir avec tout cela. Se lever du canapé même s'il pleut et que vous vous sentez démotivé et paresseux : c'est de la résistance mentale!

Des études sur ce sujet ont montré que les personnes ayant une endurance mentale entraînée sont plus susceptibles d'atteindre leurs objectifs et de récupérer leur énergie plus rapidement après un effort psycho-physique considérable. Les étudiants avec plus d'endurance mentale, par exemple, obtiennent de meilleurs résultats que les étudiants considérés comme «plus intelligents» mais avec moins d'entraînement mental.

Comment entraînez-vous l'endurance mentale ?

En théorie, l'endurance mentale est relativement facile à développer. Suivez simplement ces trois étapes !

Étape 1: faiblesses & Co.

Il est toujours important de connaître son ennemi. Dans ce cas, il est important de se demander ce qui nous rend démotivés et inconstants. En fait, ce n'est qu'en connaissant ses propres faiblesses qu'une stratégie d'amélioration peut être mise en œuvre. La perception de la difficulté est évidemment différente pour chaque personne !

Étape 2 : le petit gagne

Comme mentionné ci-dessus, le concept de résistance mentale est souvent confondu avec le perfectionnisme et l'inflexibilité. L'endurance mentale, d'autre part, a à voir avec la satisfaction de soi, la motivation, la concentration et la routine. Les meilleurs experts déconseillent de se fixer des objectifs complexes et difficiles du jour au lendemain. En fait, la stratégie gagnante consiste à vous attribuer une petite tâche chaque jour, facile à réaliser.

Voici quelques exemples pratiques :

  • pendant l'entraînement, faites onze répétitions au lieu de dix
  • ne sautez aucune entraînement pendant un mois
  • sauter le dessert après le déjeuner ou le dîner

Le but est de vous tester chaque jour avec de nombreuses petites victoires qui augmentent la confiance en soi et vos capacités !

Étape 3: la force de l'habitude

C'est étrange à dire, mais le cœur de la résistance mentale n'est pas la motivation, mais la routine. Face aux défis et difficultés quotidiens, l'esprit s'habitue progressivement à gérer de manière optimale toute charge de stress, en restant concentré et positif. Ce n'est pas une question de courage ou d'intelligence, mais de cohérence. En fait, les personnes avec une endurance mentale plus élevée s'entraînent également quand elles n'en ont pas envie, quand le temps est mauvais ou lorsque leur film préféré est à la télévision. C'est parce qu'ils restent fidèles au programme qu'ils se sont fixés !

Conclusion

En conclusion, au cours de ce blog, il a été dit à plusieurs reprises que la résistance mentale ne signifie pas ni être sadique avec soi-même, ni dépasser imprudemment ses limites, mais plutôt avoir une volonté quotidienne, se donner une discipline équilibrée et saine et maintenez une attitude positive et proactive face aux défis !