La tendance de courir pieds nus

mercredi, 15. juin 2016

La tendance de courir pieds nus

Ces dernières années, cette tendance prend de plus en plus d’importance. Paradoxalement, il existe des chaussures spécialisées, dont le rôle est de s’approcher au maximum de la sensation d’être pieds nus. On entend régulièrement parler de potentiels risques. L’incertitude est grande.

Ce fût la sensation des Jeux Olympiques de 1960 à Rome. L’Ethiopien Abebe Bikila remporte le marathon en courant pieds nus. La raison est la suivante : il semblerait que les chaussures de Bilika étaient usées n’étaient  donc plus utilisables. Il ne trouva pas de chaussures de remplacement, courra donc pieds nus et établit un nouveau record du monde.

Aujourd’hui, plus de 55 ans plus tard, cet exemple est toujours aussi souvent cité et est sans aucun doute responsable de cette tendance remise à goût du jour ces derniers temps, celle de courir pieds nus.

Courir pieds nus : manifestement mieux ?

En effet, de nombreuses études affirment qu’une personne courant pieds nus est plus rapide. Nos pieds montrent, en quelque sorte, de quoi ils sont capables, lorsqu’ils sont libérés de l’emprise de la chaussure.

Le pied, un système complexe

Cela n’a rien d’étonnant, étant donné qu’un pied est un véritable chef d’oeuvre de l’évolution. 28 os, 33 articulations et de nombreux muscles composent un système complexe et dynamique.

Des déformations du pied en hausse

En raison du port permanent de chaussures, nos pieds ne sont plus mis à contribution, nos muscles, tendons et ligaments ne sont plus entraînés et ont tendance à régresser. Des déformations du pied peuvent donc en être la conséquence. Ces déformations peuvent être contrecarrées en se passant du port de chaussures.

L’avantage de courir pieds nus

Il a été démontré dans de nombreuses études, que l’homme court plus rapidement lorsqu’il est pieds nus. Courir pieds nus régule la pression artérielle, soulage la colonne vertébrale et est profitable au système immunitaire et cardio-vasculaire.

Des chaussures pleinement spécialement développées

De nos jours, un grand choix en chaussures minimalistes permet de courir en ayant une sensation proche de celle ayant en étant pieds nus. Le but du développement de ce genre de produits est de protéger les pieds de la saleté tout en conservant au maximum la sensation d’être pieds nus. La solution a été la suppression de la semelle intermédiaire. Une chaussure de course classique possède trois objectifs : amortir, soutenir et guider. Sans semelle intermédiaire, le pied doit prendre en charge l’amortissement. Ces chaussures sont en quelque sorte ce que représente une paire de gants pour nos mains. Elles offrent une certaine protection, tout en laissant une grande liberté de mouvement au pied.

Courir pieds nus n’est pas adapté à tout le monde.

Il convient tout de même d’être prudent vis à vis de cette pratique, celle -ci pouvant provoquer des blessures. Pour cette raison, de nombreux sportifs hésitent à opter pour cette pratique. La question n’est pas de courir ou pas pieds nus, mais plutôt de quelle manière ou à quelle fréquence peut-on le faire.
Le style de course est différent. Les chaussures sont une sorte de rampe. Le talon est légèrement surélevé ce qui en fait la partie du pied étant est en premier en contact avec le sol. Sans chaussure ce sont l’avant et le milieu du pied qui aura ce rôle. Ce type d’”effort” est pour le pied moderne, habitué à des chaussures, relativement fatigant. Le corps a besoin d’un certain temps pour s’y adapter. Il est donc recommandé, pour commencer, de ne courir pieds nus qu’en complément de vos séances d’entraînement et non comme remplacement. Après un voire deux ans, vous pourrez courir exclusivement pieds nus. Les pieds étant, par définition, habitués aux chaussures, ils ont besoin d’un temps d’adaptation, ici relativement long. Il peut également être plein de sens de demander conseil à un professionnel de la course pour opter pour le meilleur style de course. Prenez en compte ces différents et vous connaîtrez un certain à plaisir à courir que ce soit avec ou sans chaussures !