Les compléments alimentaires pour l’automne et l’hiver

mardi, 11. octobre 2016

Les compléments alimentaires pour l’automne et l’hiver

En hiver nous manquons d’énergie, sommes plus souvent malades et certains d’entre nous sont même victimes de dépression saisonnière. Dans ce cas, des compléments alimentaires peuvent être la solution.

Il existe de nombreux causes expliquant pourquoi nous manquons d’énergie en hiver. En voici quelques unes à titre d’exemples :

  • un manque de lumière solaire : les jours sont courts, la lumière est à la fois rare et faible. Sur le chemin du bureau, le jour peine à se lever, sur le chemin retour la nuit est déjà bien installée.
  • Trop peu de mobilité, de déplacements : tous ceux qui apprécient faire du sport en extérieur en été, ont en hiver un problème. Il fait froid, la météo est mauvaise ce qui est souvent synonyme d'abstinence sportive.
  • Une nourriture trop importante ou malsaine : dans la société actuelle pleine de stress et de manque de temps, il n’est pas étonnant de voir sa consommation de restauration rapide augmenter. C’est non seulement simple mais aussi rapide.
  • Le stress : les charges de travail augmentent régulièrement, le stress par conséquent, également. Cela rend malade.
  • Infections grippales : en hiver le risque d’être victime d’une infection grippale augmente. Pourquoi ? Les températures basses à l’extérieur, les intérieurs surchauffés avec un air très sec.

Il existe quelques compléments alimentaires pouvant être plein des sens pendant la saison froide. Voici les principaux :

La vitamine D : le corps a besoin de cette vitamine pour traiter le calcium et en faire profiter les os. Par ailleurs, cette vitamine va avoir une influence positive sur le système immunitaire. Une supplémentation en vitamine D est une excellente idée en automne et en hiver. En temps normal, 90% de la vitamine D nécessitée par le corps est fournie par la lumière du soleil à travers la peau. Les 10% restants sont absorbés grâce l’alimentation. En automne et en hiver, les jours deviennent de plus en plus courts, l’intensité lumineuse liée au soleil baisse également. Le corps produit moins de vitamine D, ce qui peut rapidement conduire à un approvisionnement insuffisant. Les individus de plus de 60 ans doivent porter une attention particulière à leur absorption en vitamine D. Leur production de vitamine D est 4 fois moins importante qu’une individu d’une vingtaine d’années.

La vitamine C: le grand classique. La vitamine C renforce le système immunitaire, protège des radicaux libres et réduit le stress oxydatif. Une absorption préventive ne change en revanche rien, contrairement aux idées reçues. Aucune infection ne pourra être évitée grâce à une prise préventive de cette vitamine. Elle s’avérera en revanche très utile si vous êtes malade. 200 mg par jour pourront soulager les symptômes du rhume et raccourcir sa durée. Une absorption régulière de vitamine C est dans tous les cas essentielles pour l’organisme.

L'acide folique : est important pour la division cellulaire et est contenu en abondance surtout dans les légumes. Il peut arriver qu’un approvisionnement insuffisant ait lieu en hiver. L’acide folique est extrêmement sensible à la chaleur mais aussi à la lumière. Or, l’alimentation se fait essentiellement à base de plats et d’aliments chauds et de légumes pas forcément de saison. Une supplémentation est donc pleine de sens. Nous recommandons une prise d’environ 400 mg par jour.

Zinc : cet oligo-élément stimule certaines parties du système immunitaire et peut également protéger du rhume. Le zinc inhibe la croissance des virus.

Fer : cet oligo-élément, va lui aussi, stimuler le système immunitaire. Le fer est essentiel pour une bonne absorption de la vitamine C. Il est déconseillé de boire une quantité trop importante de café ou de thé noir. L'absorption se voit inhibée et un sentiment de fatigue apparaît.

Tous ces points sont des arguments de poids pour une supplémentation pendant la saison froide. Mais gardez cela à l’esprit : les compléments se substituent en aucun cas à une alimentation saine et équilibrée mais ne sont pris, comme leur nom l’indiquent, que sous forme de compléments.

Nous vous recommandons, par la même occasion, de consulter un médecin avant la prise de compléments alimentaires. Celui-ci pourra ainsi vous conseiller et vous aider à mettre le doigt sur vos véritables besoins.