Comment vieillir en bonne santé ?

mercredi, 15. février 2017

Comment vieillir en bonne santé ?

L’espérance de vie ne cessant de grandir, la thématique “santé chez les personnes âgées” prend, elle aussi, de plus en plus d’importance. Comment rester en bonne santé et être capable de livrer de bonnes performances à un âge avancé ?

Cela est relativement simple. Pour cela il faudra opter pour une alimentation équilibrée, se permettant quelques excès occasionnels, tout en pratiquant une activité physique régulière, c’est à dire ne pas rester assis toute la journée à ne rien faire.

Facteurs influençables et immuables

La santé d’une personne âgée dépend d’un grand nombre de facteurs. Selon les connaissances actuelles , il s’agit de :

  • facteurs sociétaux : habitudes alimentaires et relations sociales
  • facteurs individuels : le style de vie, surtout l’alimentation, la mobilité et la consommation d’alcool ainsi que de nicotine
  • facteurs génétiques

Il n’est pas possible de modifier les facteurs génétiques. Les facteurs sociétaux sont également difficiles à modifier. En revanche, il est possible de contrôler à 100% les facteurs individuels. Même si cela peut parfois à être compliqué : il est possible de changer ! Un individu peut opter pour un mode de vie sain, afin de pouvoir vieillir en pleine et bonne santé.

Pour y arriver, il est recommandé d’opter pour de petits changements, de manière régulière. Même si les résultats peuvent tarder à apparaître, ces changements et leurs conséquences vont s’accumuler avec le temps. L’avantage d’opter pour de petits changements dans votre style de vie est leur simplicité à être mis en place.

Parlons désormais des facteurs qu’il est possible d’influencer pour vieillir en bonne santé :

Le sommeil

Le sommeil est un élément essentiel pour être en bonne santé, car il possède une influence directe sur l’ensemble de notre organisme. En cas de manque de sommeil, la performance physique et mentale baisse très fortement. Lors d’un âge avancé, le sommeil est d’autant plus important, car les phases de sommeil profond diminuent au fur et à mesure de l’existence. Il est donc essentiel, non seulement de dormir suffisamment, mais également de bénéficier d’un sommeil de qualité.

L'alimentation

Les changements à cette échelle sont toujours le bon choix, peu importe l’âge. Le plus important est d’opter pour une alimentation saine et équilibrée.
Plus on vieillit, moins les besoins en énergie sont grands. La masse musculaire a tendance à diminuer, la masse de graisse aura elle tendance à augmenter, et les capacités digestives baisseront.

Il est important de porter attention sur votre poids optimal. Le surpoids aura une influence négative sur votre santé, mais un grand nombre de personnes âgées souffre de sous-pondération. L’un comme l’autre possèdent une influence négative sur la performance.

L’alimentation pour laquelle vous optez, se doit d’être en tous les cas équilibrée et fournissant à votre corps une quantité suffisante en vitamines, minéraux, glucides et protéines complexes. Ces protéines sont les plus importantes car un déficit en protéines chez les personnes âgées sera synonyme de perte rapide de la masse musculaire, celle-ci synonyme de fragilité et d’immobilité.

La mobilité

La raison principale pour la baisse de la performance n’est pas l’âge, mais le manque de mobilité. Le corps humain est bâti de telle manière à se déplacer régulièrement. S’il ne bouge pas suffisamment, il vieillira plus vite.

L’activité mentale et physique sont capitales. Idéalement, il est recommandé de se déplacer 5-7 fois par semaine pendant au moins 30 minutes. Adapter le type de mobilité en fonction de vos capacités.

Une activité sportive régulière permet de conserver un niveau de performance mais à âge avancé. Grâce à elle, la masse musculaire augmente, le système immunitaire sera plus performant, le stress diminuera. Il s’agit également d’une excellente prévention contre le risque de maladies cardio-vasculaire, contre le diabète et contre l’ostéoporose.

La santé mentale

Une activité mentale régulière aura, elle aussi, une influence positive sur l’humeur et la sensation de bien-être globale. Par ailleurs, l’activité mentale réduit le risque de démence.

Notre cerveau est conçu de telle sorte qu'il peut apprendre de nouvelles choses tout au long de la vie. Même à un âge avancé, on peut donc encore développer, acquérir de nouvelles compétences.

La meilleure façon d’entraîner son cerveau est de pratiquer les activités suivantes :

  • résoudre les casse-têtes
  • apprendre un instrument
  • apprendre une langue étrangère
  • lire

Par ailleurs, les facteurs suivants possèdent également un effet positif sur la santé mentale à un âge avancé :

  • une interaction sociale régulière
  • la volonté de découvrir de nouvelles choses
  • une attitude positive envers le vieillissement
  • faire choses qui font du sens
  • être capable de faire face à des problèmes

La relaxation

Ce point est très important ! Trop de stress et d’agitation affaiblissent le système immunitaire et favorisent les maladies psychiques.